dimanche 11 avril 2010

Le petit ver mordoré


LE PETIT VER MORDORÉ
Bien sûr, il vivait sous le sol, comme tous ses pareils.
Il grignotait la terre par petites bouchées,
puis la redonnait à la Terre après l'avoir digérée,
et la terre était belle grâce à lui,
grâce aux unis vers, qui labouraient la terre, sans se lasser.

Vers mi-sots sous le sol sans cesse remuez,
pour faire respirer la terre, qui a besoin d'air,
comme tout ce qu'elle produit.
Nouvelle façon de voir les vers et ce qu'ils trament dans la vie.
Nouvelle façon de voir les gens qui, mine de rien,
se taillent une petite vie à leur portée.
Tendresse au fil des jours, grandes âmes aux habits parfois usés;
chacun de nous aide l'Esprit à respirer, peu à peu, plus à l'aise.

Quant aux petits vers casaniers, ils sont les plus incompris.
Ils labourent leur coin de terre et semblent ne rien apporter
au bien-être de la collectivité.
Mais attention, ce sont parfois les plus riches,
laissez-les émerger, vous serez étonnés.

Michelle
Mars 1986

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire