dimanche 17 mai 2015

J'ai rêvé à Jung


Le matin du 11 mai, j'ai rêvé à Carl Jung.  Dans mon rêve, il avait à peu près cette apparence.  Depuis plusieurs semaines, il me semble qu'il ne se passe rien d'intéressant dans mon cheminement, et voilà que je fais ce rêve: 

J'avais acheté des pilons de poulet pour le repas, en souvenir d'un événement qui était arrivé avant.  J'étais assise en train d'enlever la peau sur les pilons. Je pense qu'il y avait une femme à ma droite.  J'en ai le sentiment mais je ne l'ai pas vue.  L'événement que je voulais célébrer c'est que j'étais en analyse avec Carl Jung et il en était ressorti le chiffre 5.  Pour souligner ça, nous étions allés tous les deux au restaurant dans l'intention de choisir le menu numéro 5, qui consistait en des pilons de poulet.  Pendant que je dénudais les pilons, Jung est arrivé (à ma gauche), comme s'il était mon conjoint venu pour souper.  Et il apportait deux pilons de poulet.  Ceux-ci étaient différents des miens, plus pâles.  (A mon réveil je me suis dit qu'ils ressemblaient à des pénis non-circoncis.)   Il les avait apportés pour la même raison, en souvenir de l'événement du chiffre 5.  Je lui ai demandé s'il préférait manger du steak à la place du poulet.  J'en avais une bonne quantité dans un emballage rectangulaire ... à peu près 5 livres, à vue de nez.  Je me suis mise ensuite à lui raconter ce qui était arrivé le jour du restaurant.  En même temps, je revoyais la scène:  je m'étais assise à une table.  Jung n'était pas avec moi à ce moment-là.  La serveuse est venue me dire que je devais faire comme les autres clients, aller me servir au buffet.  Alors je me suis mise à lui expliquer qu'en analyse, le chiffre 5 avait été mis en évidence.  Et que nous voulions donc manger seulement le repas qui correspondait à ce numéro.  Elle m'a demandé où était mon analyste en ce moment.  Je me suis rendue compte que je me sentais de plus en plus animée en racontant à Jung ce qui s'était passé ce jour-là.

Quand je me suis réveillée, j'ai d'abord pensé que le premier événement, je l'avais rêvé quelques jours avant, mais j'ai vite réalisé qu'il n'en était rien.

A propos du chiffre 5, j'ai pensé tout de suite au Yi-King.  L'hexagramme No 5 est Su: L'ATTENTE  (nutrition):

"Tous les êtres ont besoin de la nourriture d'en haut. Mais les aliments sont administrés en leur temps, qu'il faut attendre. L'hexagramme montre les nuages dans le ciel répandant la pluie qui réjouit tout ce qui croît et pourvoit l'homme de nourriture et de boisson. Cette pluie viendra à son heure. On ne peut la faire venir de force, mais il faut l'attendre... Face au danger, la force ne se précipite pas mais sait attendre, tandis que la faiblesse tombe dans l'agitation et n'a pas la patience d'attendre."

"L'attente n'est pas un espoir vide. Elle a la certitude intérieure d'atteindre son but. Seule cette certitude intérieure donne la lumière qui conduit à la réussite. Celle-ci mène à la persévérance qui apporte la fortune et confère la force de traverser les grandes eaux... La faiblesse et l'impatience sont impuissantes. Seul celui qui est fort viendra à bout de son destin, car il peut tenir ferme jusqu'à la fin grâce à son assurance intérieure. Cette force se révèle dans une sincérité inflexible. Ce n'est que lorsque l'homme est capable de regarder les choses telles qu'elles sont, sans illusion ni duperie à l'égard de lui-même, qu'il se dégage des événements une lumière grâce à laquelle on peut discerner la voie du succès. Une telle connaissance doit être suivie d'une action résolue et persévérante, car c'est seulement lorsque l'homme affronte résolument son destin qu'il peut en venir à bout. On peut alors traverser les grandes eaux, c'est-à-dire prendre la décision qui s'impose et tenir tête au danger."

"Des nuages montent dans le ciel:  Image de l'ATTENTE.  Ainsi l'homme noble mange et boit; il est joyeux et de bonne humeur."

"Quand les nuages montent dans le ciel, c'est le signe qu'il va pleuvoir.  Il ne reste alors plus rien à faire que d'attendre que la pluie tombe.  Il en est de même dans la vie quand un destin se prépare.  Lorsque les temps ne sont pas encore accomplis, on ne doit pas se mettre en souci et s'efforcer de façonner l'avenir par son activité et son intervention propres, mais il convient de rassembler paisiblement ses forces en mangeant et en buvant, pour ce qui est du corps, et en étant de bonne humeur, pour ce qui concerne l'esprit.  Le destin vient de lui-même et alors on est prêt."

Commentaires:

Le lien entre mon rêve, ma situation actuelle (impression qu'il ne se passe rien) et cet hexagramme me paraît évident.  Je dois d'abord faire cuire ce repas, ce qui nécessite quelques étapes, en commençant par enlever la peau sur les pilons, et ensuite l'attente du résultat. - A propos de circoncision, dans le dictionnaire des symboles (Laffont), j'ai trouvé ceci:  "Dans les régions polynésiennes, comme chez les Juifs, elle répète la section du cordon ombilical pratiquée à la naissance de l'enfant et symbolise une nouvelle naissance, c'est à dire l'accès à une nouvelle phase de la vie." - Dans mon rêve, la première étape de la préparation de mon repas est d'enlever la peau sur les pilons et ceux que Jung m'apporte me font penser à des pénis non-circoncis - Quant au chiffre 5, dans le même dictionnaire des symboles, on dit ceci entre autres:  "Le nombre 5 tire son symbolisme de ce qu'il est, d'une part, la somme du premier nombre pair et du premier nombre impair (2 + 3); d'autre part, le milieu des neuf premiers nombres.  Il est signe d'union, nombre nuptial disent les Pythagoriciens; nombre aussi du centre, de l'harmonie et de l'équilibre." - Signalons en passant que les hexagrammes du Yi-King sont formés de lignes continues (Yang, correspondant au chiffre 3) et de lignes interrompues (Yin, correspondant au chiffre 2).


La serveuse du restaurant me reproche de ne pas aller me servir au buffet comme les autres clients.  Un peu mal à l'aise, comme toutes les fois où on me réprimande, je m'explique.  A situation spéciale, procédure spéciale.  J'attendrai qu'on nous serve plutôt que de me servir moi-même.  Le repas sera moins copieux peut-être, mais ce qui a le plus de valeur pour moi c'est ce qui est significatif en ce moment symboliquement et donc me concerne personnellement.  Je suis certaine que mon comportement est légitime, c'est pourquoi je me sens de plus en plus animée quand je raconte cet incident à Jung.

Se nourrir de ce qui advient pour attiser notre feu intérieur, telle est la partie qui nous incombe dans l'alchimie de notre vie.

Michelle

P.S.  "Par hasard", en cherchant autre chose, je retrouve dans un cahier d'il y a deux ans un extrait du livre "Les sept plumes de l'aigle" d'Henri Gougaud, où on parle de circoncision  (quelques heures après avoir écrit cet article):

- Est-ce qu'El Chura t'a circoncis?

- Circoncis?  Dieu du ciel!  Pourquoi l'aurait-il fait?  Il s'est mis à rire.  Il s'est empoigné l'entrejambe.
 
- Pas là.  Et cognant son front de l'index - Ici!

Et plus tard il explique ce qu'il a voulu dire:

- Tu vois, le monde, lui n'a pas de capuchon. Il capte tout du ciel, du soleil, des étoiles. Si ton crâne était circoncis, il pourrait accueillir mille choses qu'il ne peut percevoir parce qu'il est couvert, comme ton sifflet. Ton trou est tout petit et ce qui vient d'en haut a du mal à passer.

- J'aimerais être grand ouvert, don Benito, comme le monde.  Dites-moi comment faire.

- Oublie tes peurs, tes opinions.  Sens les choses et laisse venir.  Accueille tout, ne pense pas.

 


14 commentaires:

  1. Voilà un rêve qui demande réflexion...

    As-tu remarqué, Michelle, que, sur Filigrane, tu venais d'ajouter un texte à "Jeu 5 : Devinette 5"...???
    Décidément, le chiffre te poursuit... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci de me le faire remarquer ;o)

    Michelle

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Michelle,

    C’est un rêve bien intéressant !

    Jung a souvent souligné l’aspect téléologique des rêves, et je suis tenté ici, à tort ou à raison, de voir ce rêve comme suggérant l’étape suivante du processus de croissance intérieure ; le travail avec le maître intérieur* (Jung) ayant déjà conduit jusqu’au 5...?

    Le 5 précéde le 6.
    Six rime avec sexe. Se nourrir de pilons-pénis, subir le mâle pilonnage pour réaliser l’étroite union entre yoni et linga/m**, entre yin et yang, entre le masculin et le féminin de l’être ?
    "Restaurer" cette union sacrée en accueillant le masculin autant qu’il le faudra mais sans tenter de forcer les choses, sans "se servir soi-même" (désir et volonté du moi). Attendre que cela se présente à son heure, servi par Soi et non par "moi".

    Amicalement,
    Amezeg

    * Que le maître intérieur vienne en apportant deux pilons-pénis supplémentaires pourrait confirmer que selon lui le travail à faire est bien celui de l’intégration accrue -ingestion et assimilation - du masculin dans le féminin.

    ** « Le nombre six s’exprime par l’hexagone, ou mieux par l’hexagone étoilé qui est la conjonction de deux triangles inversés. En langage hindou, c’est la pénétration de la yoni par le linga, l’équilibre de l’eau et du feu. [..........] L’étoile à six branches est encore le macrocosme, ou l’homme universel, l’étoile à cinq branches étant le microcosme et l’homme ordinaire. » ( Dictionnaire des symboles, Robert Laffont/Jupiter)

    RépondreSupprimer
  4. Je me demandais justement ce que le mot pilon suggérait: pilonnage!

    Merci beaucoup Amezeg pour ton commentaire,
    qui alimente ma réflexion sur ce rêve.

    Je viens d'ajouter un post-scriptum parce qu'ai trouvé "par hasard" dans un de mes cahiers un extrait d'un livre de Gougaud où on parle de circoncision.

    Michelle

    RépondreSupprimer
  5. Je relis ton rêve, Michelle...et ce qui me frappe...c'est tout simplement le degré d'intimité entre toi...et Jung !
    On dirait que vous êtes très "proches" ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup La Licorne, que j'aime cette idée qui est peut-être vraie dans le monde énergétique, qui sait!

    Michelle

    RépondreSupprimer
  7. Je me suis trompée et j'ai mis mon commentaire sur un autre texte (une histoire de cervidé, je crois ...) Amitiés.

    RépondreSupprimer
  8. Ariaga, je m'en étais aperçue! Merci pour ton commentaire. Ce matin, j'ai pensé à la différence entre les pilons de poulet et le steak. Il y a très peu de viande sur les pilons, et c'est coriace avec os et croquant. Alors que le steak faisait un repas plus substantiel. La vie n'est pas faite que de plats nourrissants, il y a souvent des croquants et des os. Mais on espère bien sûr la facilité, la sérénité sans mélange. Ce n'est pas réaliste! Me nourrir avec Jung c'est bien sûr accepter tout ça.
    Merci pour ta visite, amicalement,
    Michelle

    RépondreSupprimer
  9. Le nombre 5, par l'intermédiaire du Yi King, parle de "nutrition"...et par un effet de "synchronicité", le dernier rêve étudié sur "Grands rêves"...aussi !
    Les "échos" entre nous m'épateront toujours... :-)

    RépondreSupprimer
  10. Grand rêves! Un blog à toi??

    Michelle

    RépondreSupprimer
  11. Oui...il a déjà trois ans et demi...!
    Je pensais que tu y étais déjà passée...

    http://grandsreves1234.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  12. Il a déménagé récemment...
    La première version se trouve ici :
    http://grandsreves.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Nicole,

    Voici fort longtemps que je ne suis passé, ma cyber activité est plus restreinte qu'avant (ça laisse plus de temps pour l'activité réelle).
    Un fort beau rêve témoignant d'une activité bouillonnante en "souterrain"....merci pour le partage.

    Amitiés,
    Jean

    RépondreSupprimer
  14. Salut Jean, heureuse de ton passage chez moi
    et de ton commentaire.
    Cependant, mon prénom n'est pas Nicole ...
    Décidément, il faudra passer plus souvent!
    Amicalement,
    Michelle


    RépondreSupprimer