dimanche 18 janvier 2015

Le trou dans la pierre



J'ai eu une vision intérieure le 13 janvier dernier, que j'ai reproduite hier dans ce montage.

D'abord, j'ai entendu la voix d'un homme qui parlait d'une femme.  Il disait qu'elle croyait que sa vie serait différente (dans le contexte d'un voyage intersidéral) mais qu'il n'en serait rien, étant donné que ce voyage serait bien plus long que la durée de sa vie.  Elle n'arriverait donc pas elle-même au but du voyage. 

Et moi je me suis dit que sa vie serait quand même différente intérieurement, à cause de l'attitude nouvelle qui serait la sienne, dans la perspective du but, même lointain, de ce voyage.

C'est là que j'ai vu un trou rond dans un mur de pierre.  Un hublot, en quelque sorte.  Et à travers ce trou, j'apercevais des tissus de couleurs pastelles.  J'ai surtout remarqué le rose.  Ces tissus m'ont fait penser irrésistiblement aux robes des personnages féminins des dessins de Disney, les robes de Cendrillon et d'Aurore (la belle au bois dormant) entre autres.

Et puis le trou s'est un peu agrandi, et en plein centre de ce trou, de cette fenêtre, est apparu un petit cœur de pierre.  Ce qui, dans mon esprit, a résonné comme une confirmation de la justesse de mon point de vue.

J'ai commencé depuis peu à méditer.  En fait, je connais cet état de méditation depuis très longtemps, mais j'ai récemment assisté à un cours de méditation sur mon lieu de travail, qui m'a incitée à méditer sur une base plus régulière.  Et quel grand bien ça me fait!
  
De plus, en ce moment, je suis en train de relire "Sri Aurobindo ou l'Aventure de la conscience" de Satprem, que j'ai déjà lu deux fois dans le passé, avec vingt ans d'intervalle à chaque fois (dans la vingtaine, dans la quarantaine, et puis maintenant... Dans ce livre, Satprem parle de la méthode de yoga intégral de Sri Aurobindo.  Je le recommande à tous sans restriction.  Quel trésor!

Je pense que cette vision intérieure (pour employer le terme de Sri Aurobindo que je vais adopter dorénavant, au lieu de parler d'image mentale ou psychique) fait référence à l'aventure intérieure que j'ai personnellement entreprise il y a bien longtemps, mais qui prend ces dernières semaines une nouvelle tournure pour moi.  Cette femme est consciente, dans son "fort intérieur", que l'aventure ne fait que commencer pour elle-même et aussi pour l'humanité.  Qu'à cela ne tienne, le jeu en vaut la chandelle.

Satprem écrit:  "Le vrai système de yoga consiste à attraper le fil de sa propre conscience, ce "fil brillant" dont parlaient les rishis, et de s'y accrocher et d'aller jusqu'au bout."

Oui, l'aventure de la conscience ne fait que commencer!  Quel magnifique voyage en perspective!  

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, l ... Partons!

Michelle

10 commentaires:

  1. Bonjour Michelle,

    Le TITRE de ton billet s’est mis à me murmurer phonétiquement au creux de l’oreille. Peut-être des bêtises, peut-être de simples élucubrations nocturnes...?
    Je crois avoir entendu quelque chose comme : " L’être où ? — Dans la pierre ! " - Où se trouve l’être essentiel ? Dans l’éternité cachée sous notre apparente finitude , au cœur de notre pierre immuable, cette pierre philosophale qui était l’objet du voyage des alchimistes, l’objet de leur quête.
    Les robes/voiles de Maya nous projettent des images successives qui semblent animées d’une vie propre, dessins animés qui ne sont pas à confondre avec le cœur divin de l’être : Disney, Di(eu) ce n’est (pas).
    Ces voiles nous dissimulent d’ordinaire le cœur divin, mais parfois, comme le montre ta ‘vision intérieure’, ils s’entrouvent et nous apercevons ce cœur à travers le mur de la dualité séparant à nos yeux de mortels le dehors du dedans.

    La quête est infinie, comme pourrait l’être un voyage intersidéral extérieur, mais je suis d’accord avec toi : l’important est d’être en chemin vers la reconnaissance de ce Cœur-Conscience : cela change la vie en Vie.

    Je te souhaite très bon voyage sur les routes de 2015 !

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Amezeg pour ce profond commentaire parsemé de langue des oiseaux. Ce matin, je repensais à ces robes de dessins animés et me suis dit qu'Aurore et Cendrillon ont traversé des épreuves qui les ont amenées, grâce à leurs qualités d'âme et à leur espoir, à une vie meilleure.

    En relisant "Sri Aurobindo ou l'aventure de la conscience", je réalise combien son aventure rejoint celle de Carl Jung, ou vice versa. Tous deux ont prôné le développement de chaque humain sur son chemin unique d'une part et la réalisation très progressive d'un changement de l'humanité à partir de ces êtres individués.

    Merci pour tes vœux. Je te souhaite une année 2015 très enrichissante, cher Amezeg!

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison Shri Aurobindo est un trésor qu'il faut déterrer à différentes périodes de la vie. Ilen est de même des écrits de Mère recueillis par Satprem. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Ariaga, merci pour ton commentaire et ta visite "chez moi"!

    RépondreSupprimer
  5. Une pensée en passant aux nouvelles.

    RépondreSupprimer
  6. Pas grand-chose à dire sur ta "vision"...mais je voulais te dire que le livre de Sri Aurobindo fait partie de mes "coups de coeur"...ce livre est magnifique !

    http://livresdor.blogspot.fr/2013/11/10-satprem-sri-aurobindo-ou-laventure.html

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour la Licorne,
    En effet quelle richesse dans ce livre. Merci pour ton article y compris la vidéo. Il y a quelques semaines je suis allée au Centre Sri Aurobindo à Montréal. J'y ai découvert une série de 13 livres de Satprem intitulée: Carnets d'une apocalypse. J'ai acheté le 1er livre ... il s'agit essentiellement de textes et lettres écrits par Satprem après le décès de La Mère. J'avais lu dernièrement "Lettres d'un insoumis" en 2 tomes, qui m'avait donné le goût de relire "L'aventure de la conscience". Ces carnets d'une apocalypse, des heures de bonheur!...

    Merci pour ton passage,
    amicalement,
    Michelle

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour tes indications, Michelle, je ne connaissais pas ces autres titres...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Michelle !

    Je repasse ici parce que je suis en train de lire un autre livre de Satprem et que c'est un peu grâce à toi...
    C'est toi qui m'as donné l'idée de me repencher sur cet auteur ! Merci.
    Le livre s'appelle "La légende de l'avenir" et je le trouve génial : le style est fluide, poétique...et le propos...magnifique.
    Tu connais ?

    RépondreSupprimer
  10. Je ne l'ai pas lu, "La légende de l'avenir". Je viens de commencer ce matin le tome 1 de ses Carnets de l'Apocalypse. Ça promet! - Dans ses "Lettres d'un insoumis" j'ai oublié de te dire qu'il parle de ce qu'il ressent quand il compose "Sri Aurobindo ou l'aventure de la conscience". Bonne fin de semaine!
    Michelle

    RépondreSupprimer