lundi 25 novembre 2013

Un trou au fond des bois

 

J'ai fait un rêve il y a bien des années.  J'étais dans les bois et j'étais très attirée, fascinée, par un trou dans les buissons.   Dans un autre rêve il était question du langage qui filtrait par ce trou.  J'aurais voulu retrouver dans mes cahiers les détails exacts de ces rêves, je ne les ai pas retrouvés.  C'était en 1983 ou 1984.   J'ai compris bien sûr que ces bois symbolisaient l'inconscient, et le trou le canal par lequel m'arrivent rêves, images, paroles.   

Voici quelques messages de l'inconscient que j'ai reçus dernièrement et qui concernent il me semble justement le lien entre moi et l'inconscient (ou le Soi):

   - A propos du Soi:   "Un ultra-son"

  - Je vois un objet foncé de la grosseur et forme d'une brique.  Il tenait dans les airs.  Ensuite, je l'ai vu sur la figure d'un garçon et il ressent une vive sensation de stimulation  (que je ressens aussi).

Le lendemain:
  - Je vois un plat blanc rectangulaire et de ce plat sort un grand doigt pointé vers le haut.

Commentaire:  Ça me fait penser tout de suite à E.T., quand Elliott pense qu'il est mort, et soudain il voit son cœur rougeoyer et son doigt pointer vers le ciel  (E.T. téléphone maison).  Je venais de me coucher sur le dos, la meilleure position pour relaxer ... et ressentir le contact. 

  - Un immense être fait de pierre il me semble et devant lui un tout petit homme ... avec comme mission (impossible?) de le soutenir.

  - Je vois deux mains, une beaucoup plus grande que l'autre.  Elles sont légèrement en mouvement l'une par rapport à l'autre. Je vois la plus grande main se fermer en poing.  Je ressens sa force.  Le contact entre elles est tout en douceur.

Commentaire:  Cette image aussi m'est venue alors que j'étais couchée sur le dos, dans un état de relaxation.   Contact.

  - "Plus on accompagne, plus on s'accompagne du ombudsman."

Commentaire:  Plus on apporte son appui aux gens autour de soi, plus on est accompagné du "protecteur du citoyen".   Et quel plus grand protecteur que le Soi?   L'énergie qu'on déploie dans l'accompagnement des autres augmente notre propre sentiment de sécurité.

Une image très récente:

Un professeur d'art plastique.  Il me présente un plateau.  Je serai son assistante pour présenter ce plateau aux enfants, plateau rectangulaire (encore cette forme) qui contient des crayons de couleurs (je ne les vois pas mais je le sais).

---------------------------------- 

"Un adulte créatif est un enfant qui a survécu." 
Ursula Leguinn

Amicalement,

Michelle

3 commentaires:

  1. Bonjour Michelle,

    L’illustration avec ces crayons de couleur, et donc la dernière image que tu rapportes ici, me rappellent qu’hier matin (lundi 25 novembre) j’ai sorti 24 crayons de couleur aquarellables de leurs logements dans une boîte pour les y remettre selon un certain ordre de couleur qui "me parlait" davantage. Ce que je ne fais pas tous les jours...
    Il se trouve que j’ai également lu hier un commentaire sur le site d’Ariaga qui m’a fait méditer un peu sur un lieu de Bretagne nommé Saint Jean du Doigt*. Je me disais que le doigt de Saint Jean (Apôtre) peut nous inviter à voir ce qui est au-delà de la vision limitée habituelle, ce qui est au-delà du voile : Apocalypse de Jean.
    Le doigt qui, dans ta vision citée ci-dessus, sort du plat rectangulaire pour pointer le haut me ramène donc aujourd’hui à cette petite méditation.

    Coïncidences qui me semblent intéressantes... :-)

    Amicalement,
    Amezeg

    * Nom qui vient d'une relique supposée être l'index de saint Jean-Baptiste

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Amezeg,

    Qu'elles sont agréables ces "coïncidences" qui nous font ressentir les liens invisibles entre nous tous et toutes, dans le grand Tout.

    A propos de crayons de couleur, j'ai fait un rêve il y a plusieurs années où un petit garçon coloriait dans un cahier blanc, avec des crayons blancs. Il y en avait plusieurs mais tous blancs.

    Et une nuit j'ai vu, je ne sais plus si c'était un rêve ou une image mentale, Jésus en croix avec un collier de fleurs pâles autour du cou, et j'avais comme mission de colorier ces fleurs ou une de ces fleurs en rose ou rouge. J'ai pensé que ça avait rapport avec le chakra du cœur, qui d'après un autre rêve aussi, n'était pas assez développé en moi. Le rouge est couleur de sentiment et de sang. Et la fleur était au niveau de son cœur. J'ai pensé aussi à la lance, un moyen plus brutal de "colorier" la fleur.

    Merci pour ta visite, Amezeg,
    Amicalement,
    Michelle

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pour principe de ne jamais commenter les rêves sur internet mais je dois dire que les tiens sont vraiment intéressants ! Amitiés.

    RépondreSupprimer